Mauritanie : Huitième édition de la Semaine Africaine de Vaccination : Le Président du Vacnet, Mr Isselmou ould Hanefi, rappelle au Gouvernement la nécessité de respecter les dix engagements pris dans le cadre de la Déclaration d’Addis-Abeba sur la Vaccination.

Le Réseau de la Société Civile d’Appui et de soutien à la Vaccination et au RSS en Mauritanie« Vacnet-Mauritanie », a travaillé de manière opérationnelle et efficace,  aussi bien,  dans les activités commémoratives de la Journée Internationale de la Fille, la Journée Mondiale contre la Poliomyélite, la Journée Mondiale contre la Pneumonie , mais aussi, toutes campagnes liées à l’introduction de nouveaux vaccins comme  le vaccin combiné Rougeole – Rubéole (RR), PCV-13 , TD, Rota, Polio ect.. En plus du rôle actif et régulier que le Réseau joue pour renforcer et compléter la mission du PEV au cours des différentes éditions de la  Semaine Africaine de Vaccination.

 Il a  toujours démontré à travers son professionnalisme et son dynamisme la pertinence  et l’opérationnalité de  son  savoir-faire et de sa  détermination à placer la vaccination en bonne place dans l’agenda des  politiques nationales.

C’ est pourquoi, ce Réseau leader national des OSC œuvrant dans le domaine de la promotion de la vaccination et du RSS en Mauritanie est présent dans toutes les structures de coordination, auprès du Ministère de la santé et des  autres partenaires, CCIA, Comités Techniques, sous comités spécialisés comités régionaux et départementaux et sur le plan Africain au sein de La plate-forme des Organisations de la Société Civile D’Afrique Francophone pour la Renforcement des Systèmes de santé et de la Vaccination « OAFRESS » au sein de laquelle il assure, le volet communication pour la composante Afrique de L’Ouest ect.. Pour faire entendre sa voix dans ce sens et maintenir la pression pour l’intérêt des communautés,  de notre Pays et au delà de notre continent africain.

Ceci nous réconforte, d’autant plus que, l’effort national engagé actuellement en Mauritanie vise  l’accélération pour l’atteinte des ODD (Objectifs de Développement Durable), particulièrement l’objectif relatif à la réduction de la mortalité infantile.

Cette année, nous saisissons l’opportunité qu’offre la huitième édition de la Semaine Africaine de la Vaccination, qui aura lieu du 23 au 29 Avril, pour continuer et renforcer le plaidoyer en faveur de la vaccination dans notre Pays. Nous nous focaliserons sur les actions suivantes comme d’habitude, en fonction de notre contexte, de nos moyens, et ceux qui seront mis à notre disposition par nos partenaires :

  • L’augmentation de la demande via la mobilisation communautaire
  • Le plaidoyer vers les leaders d’opinion crédibles (communautaires, religieux, célébrités)
  • Mobilisation des ressources domestiques pour le financement de la vaccination

Sous la direction du Bureau Régional OMS AFRO, la SAV mettra l’accent sur le plaidoyer et la sensibilisation à la nécessité pour chaque individu d’être à jour dans ses vaccins, contribuant ainsi  à l’atteinte des Objectifs Durables de Développement à l’horizon 2030 et c’est dans ce cadre que s’inscrit notre engagement cette année en Mauritanie.  

 Le thème de cette année étant « Vaccine Work, Do Your Part »,Les vaccins marchent, faites votre part”  nous prenons de l’avance  pour faire un plaidoyer pour un changement de politiques et de pratiques en faveur de la vaccination.  Et remercier notre Gouvernement d’avoir souscrit aux dix engagements décidés dans le cadre  de la Déclaration d’Addis-Abeba sur la Vaccination, le 31 janvier 2017 à Addis-Abeba (Éthiopie) et lui rappelé la nécessiter de les respecter.

Le Vacnet-Mauritainie, reste à la disposition de tous les partenaires et décideurs politiques, soucieux de relever la couverture vaccinale et d’améliorer l’état de santé de la population de notre Pays, en particulier le Président de la République, le Ministre de la Santé et les directions techniques de son département le PEV, la DSBN et les DRASS. Surtout que venons de prendre part à la réunion du comité technique de la santé communautaire, au cours de laquelle, nous avons constaté la nécessité d’une meilleure coordination des efforts pour aller de l’avant.

Rappel : La Déclaration d’Addis-Abeba sur la vaccination adoptée par les Présidents

  • Maintenir l’accès universel à la vaccination au premier plan de nos efforts visant à réduire la mortalité, la morbidité et l’invalidité infantiles, et ce faisant, à aider nos pays à atteindre leurs objectifs à long terme en matière de santé, d’économie et de développement;
  • Accroître et poursuivre nos investissements nationaux et les allocations de crédits, y compris au moyen de mécanismes de financement novateurs, pour assumer le coût des vaccins traditionnels, répondre aux besoins de financement de nos nouveaux vaccins, et fournir un appui financier à la mise en œuvre opérationnelle des activités de vaccination menées dans le cadre des programmes élargis de vaccination (PEV);
  • Trouver des solutions aux obstacles persistants rencontrés par nos systèmes de vaccination et de prestation des soins de santé, en particulier dans les collectivités les plus pauvres, les plus vulnérables et les plus marginalisées, y compris le renforcement de la collecte, du compte rendu et de l’utilisation des données à tous les niveaux ainsi qu’à l’établissement de chaînes d’approvisionnement efficaces et efficientes et de systèmes d’achats intégrés;
  • Accroître l’efficacité et l’efficience de nos systèmes de vaccination, ainsi que changer les approches selon les besoins, de nos systèmes de délivrance de la vaccination, en tant que partie intégrante de systèmes de soins de santé primaires solides et durables;
  • Réaliser et maintenir une surveillance de haute qualité pour les maladies cibles évitables par la vaccination;
  • Suivre les progrès de la réalisation des objectifs des plans mondiaux et régionaux de vaccination;
  • Faire en sorte que quelques plans de transmission des acquis relatifs à la poliomyélite soient mis en place d’ici la fin de 2016, ce qui permettra aux futurs programmes de santé de bénéficier des connaissances et des compétences acquises par le programme d’éradication de la poliomyélite dans le cadre de l’initiative pour l’éradicationde la poliomyélite;
  • Développer un secteur de recherche africain pour améliorer la mise en œuvre et l’utilisation des services de vaccination;
A propos

Site web d'information et de communication de L'ONG SOS Abbere